Sudardennes

Office de Tourisme Sud Ardennes

LE CHEVAL ARDENNAIS

LE CHEVAL ARDENNAIS
 Cliquer sur la loupe pour voir le zoom 
LE CHEVAL ARDENNAIS
Référence : ENTLIV0803
Existant probablement depuis les temps préhistoriques, le cheval ardennais ne tire de ses ascendances immémoriales aucune vanité, bien qu'il leur doive sans doute sa santé robuste, sa frugalité et sa résistance aux rigueurs climatiques. L'essentiel de son renom, il l'a acquis sur les champs de bataille. Guerrier impavide dans le tumulte et le fracas des combats, il fut notamment le plus remarquable cheval d'artillerie qui ait existé. Mais au cours de son histoire, il sut également devenir, grâce à sa douceur et son intelligence, aussi bien le roi des débardeurs que le livreur infaillible s'arrêtant toujours devant la bonne porte, ou le roulier infatigable connaissant routes et carrefours par cœur et retrouvant ses abreuvoirs préférés aussi sûrement que les tavernes favorites de ses postillons !
Paradoxalement, ce cheval qui depuis des siècles a maintenu sa réputation en guerroyant sans cesse et en travaillant dur, s'illustre aujourd'hui dans la frivolité. Il ne mouille plus le harnais en tirant canons, diligences ou charrues, mais des voitures légères de loisir et de sport. Ses nouveaux espaces de gloire ne retentissent que des applaudissements des spectateurs des rallyes, des marathons, des épreuves de maniabilités. Ses chemins héroïques ne vont plus vers Poitiers, Jérusalem ou Moscou, ils s'appellent "Route du Poisson", "Route du vin et du Comté" ou "24 heures de Libramont" ...
Cependant, comme cheval de travail, peut-être n'a-t-il pas encore lancé son dernier hennissement. En dehors des exploitations forestières qui sont restées ses refuges, on a vu ces dernières années réapparaître l'ardennais sur des terres de maraîchage et de petites cultures généralement biologiques, ou dans des vignobles prestigieux où il est préféré au tracteur. Et dans quelques villes, il fait le cantonnier, tirant avec discrétion les bennes de ramassage des déchets, ou tondant silencieusement les espaces verts. La crise globale de l'énergie qui s'annonce lui ouvrira-t-elle une ère de renaissance ? Qui le sait ?
32.0032.00